Aller plus loin

/Aller plus loin
Aller plus loin2019-09-10T14:27:21+00:00
Réduire
Zéro déchets
Compost

La communauté de Manawan peut être fière d’avoir implanté la récupération et un écocentre en 2018. Toutefois, devant la crise environnemental actuelle, ce n’est malheureusement pas assez. Voici quelques piste pour pousser plus loin votre implication pour aider la Terre Mère à respirer un peu mieux!

Réduire

En ai-je réellement besoin?

Tellement simple et réellement puissante, cette question à se poser avant CHAQUE ACHAT ou utilisation d’un objet jetable, est la clef pour RÉDUIRE le nombre de déchets que nous produisons…

Quelques exemples : (essayer de mettre du visuel)

Avant d’acheter une bouteille d’eau :
En ai-je réellement besoin ou puis-je boire à une fontaine ? Puis-je utiliser un verre ou une bouteille réutilisable et l’eau du robinet ?

Avant d’acheter un nouveau vêtement neuf :
En ai-je réellement besoin? Si oui, est-ce que je ne pourrais pas en trouver un seconde main?

Si vous décidez quand même d’acheter, ça vaut la peine de choisir des objets de qualité qui dureront longtemps.

Car le meilleur déchet est celui qui n’existe pas!

Zéro déchets

Seriez-vous capable de ne produire pratiquement aucun déchets?

Si vous demandez aux aînés de la communauté, ils pourront vous raconter un temps pas si lointain où le mode de vie Atikamekw était l’exemple parfait du ZÉRO DÉCHET, si populaire aujourd’hui dans les grandes villes.

En effet, c’est le défi que se lancent certaines familles un peu partout sur la planète. Ça ne se fait pas en criant ciseau, mais reste que certains principes modernes ajoutés à ce que les aînés ont à raconter sont intéressants et pourraient être pertinents à Manawan pour diminuer le nombre de matières résiduelles chaque année.

Voici quelques exemples :

1. Utiliser une tasse à café réutilisable au bureau
2. Utiliser des sacs réutilisables lorsqu’on fait l’épicerie ou refuser les sacs quand c’est possible
3. Utiliser des contenant réutilisables au lieu des sacs Ziploc pour les lunch, l’entreposage de nourriture
4. Nettoyer ses sacs ziploc pour les réutiliser!
5. Traîner des ustensiles réutilisables dans sa sacoche pour les fois où on mange au casse-croûte
6. Apporter son propre contenant quand on va se chercher un met pour emporter à l’épicerie
7. Manger du gibier, viande non emballée par excellence!
8. Cueillir les plantes et fleurs pour la tisane, l’assaisonnement, la santé, la décoration intérieure même.
9. Avoir des vêtements de qualité et les rapiécer en cas de bri
10. Utiliser du shampooing en barre au lieu du shampooing liquide en bouteille

Si ça vous intéresse, consultez des blogues et des page web dédiés au sujet.

Bon pour la plupart, ce sont des familles de Montréal, pas mal différent de la réalité de Manawan, direz-vous, mais ce n’est pas une raison de se décourager!

Trouvez les trucs qui vous interpellent et qui sont réalistes pour vous. Après, si vous développez une technique Manawan, pourquoi ne pas partir votre propre blogue ou page Facebook?

Compost

Parmi les matières restantes dans votre poubelles, il y a les MATIÈRES ORGANIQUES.
Ce qu’il y a de merveilleux avec celles-ci, c’est qu’on peut les revaloriser pour en faire un terreau fertile pour vos plantes intérieures, vos jardins ou tout simplement pour retourner à la nature.

Ce procédé c’est le compostage et le produit c’est le compost.

Comment faire?

Le composteur
Quelques choix s’offrent à vous.
Un composteur acheté
Il existe différents modèles. Certains accéléreront le processus de décomposition, d’autres pas tellement.
Photos d’exemple

Un composteur fait maison
En utilisant des planches de bois, il est facile de se construire un composteur maison.Vous pouvez aller voir s’il n’y aurait pas du bois pour vous à l’écocentre, quel bel exemple de réduction de déchets ça ferait!

Ce qui est bien avec ces modèles, c’est qu’on peut faire plusieurs compartiments et avoir plusieurs stades d’évolution de compost en même temps!

Simplement : choisir un espace de terrain dédié pour déposer les matières organiques. On retourne le tas quelques fois par été et le tour est joué!

NOTE :

À Manawan, l’idée d’utiliser un composteur (acheté ou fait maison) est intéressante en raison des chiens errants et des animaux sauvages à proximité qui seront surement bien intéressés par le tas de compost. À tester!

La matière organique
D’abord il faut ramasser et accumuler les matières organiques : 2 types

Matières brunes :

Feuilles mortes
Marc de café (avec le papier filtre)
Poches de thé
Pâtes alimentaires (sans sauce)
Pain
Riz
Écales de noix et noyaux
Papier journal déchiqueté (mais il est préférable de le recycler)
Plantes mortes et fleurs séchées

Matières vertes

-Pelures, épluchures et restes de fruits et de légumes (cuits ou crus)
-Rognures de gazon (lorsque l’herbicyclage n’est pas possible)
-Résidus de jardins (retailles, mauvaises herbes non montées en graine, etc.)

NOTE:

Oui la viande est une matière organique. MAIS pour le compostage domestique il n’est pas recommandé de mettre de viande, fruits de mer ou autre produits provenant des animaux dans les composteur. La raison est simple, le compost domestique ne chauffe pas assez pour éliminer les pathogènes qui peuvent se former, alors c’est dangereux!

Le processus

Une fois qu’on a accumulé tous ces éléments, il ne reste plus qu’à suivre la recette :

Matière brune (2 à 3 fois plus que de matière verte)
Matière verte
Eau
Oxygène
Temps

On mélange une fois de temps en temps.
On attend.

Le processus complet dure environ un an. On veut atteindre une texture terreuse et une couleur brunâtre.

Si des odeurs se manifestent, ajoutez davantage de matières brunes et brassez!